Le thé, bon ou mauvais pour la santé ?

by Elodie Perraudeau

1. Mon expérience du thé

J’ai toujours été une grande adepte du thé, mais, c’était bien avant que je m’intéresse à l’Ayurvéda. J’en consommais beaucoup car j’avais lu que le thé, notamment le thé vert, était riche en antioxydants, mais aussi parce j’aimais choisir mon thé en vrac, pour ensuite le déguster en famille ou entre amies.

Au bureau, j’utilisais des sachets à infuser et j’en buvais à longueur de journée. Or, à cette époque, j’avais toujours la sensation d’avoir soif et j’avais la bouche sèche très régulièrement. Plus j’avais soif, plus je buvais du thé.

Mais lorsque j’ai fait ma reconversion en Ayurvéda, j’ai compris pourquoi j’avais ces désagréments de sécheresse buccale au quotidien. Bien au delà de ce problème, les autres désagréments de santé de mon quotidien se sont éclairés grâce à la compréhension et à l’application des principes de l’Ayurvéda.

Evidemment, il était logique que j’ai soif en permanence puisque le thé possède une saveur amère et astringente.

A ce stade, ce que je vous raconte ne vous explique toujours pas le lien entre ma soif intense et les saveurs du thé !

On y arrive.

Cet exemple va me permettre de vous expliquer en quoi le choix d’une boisson ou d’un aliment a un impact sur l’équilibre ou le déséquilibre de votre santé.

2. La nutrition ayurvédique est basée sur les saveurs des aliments

Selon l’Ayurvéda, on mesure la qualité de notre alimentation et de nos boissons en fonction de leurs saveurs. On prend aussi en considération l’énergie que nous transmet un aliment ou une boisson, c’est à dire, si le produit est frais, local, de saison, sans additifs.

Il existe six saveurs au sens de l’Ayurvéda, qui nous permettent d’équilibrer à la fois notre assiette, notre constitution physique, mentale et émotionnelle. On retiendra que notre alimentation est notre premier remède ! Mais aussi une cause majeure de nos déséquilibres de santé !

Les six saveurs sont:

  • le doux
  • l’acide
  • le salé
  • le piquant
  • l’amer
  • l’astringent

Les aliments possèdent une ou plusieurs saveurs. Le thé est caractérisé par les saveurs : astringente (saveur dominante) et amère.

3. Chaque saveur possède les caractéristiques d’un ou plusieurs élément(s) de la nature (Air, Espace, Feu, Terre, Eau)

L’Ayurvéda est basé sur le principe des 5 éléments de la nature (l’air , l’espace/éther, le feu, la terre et l’eau).

Comme vous le savez déjà, ces cinq éléments de la nature gouvernent le monde du vivant que sont les plantes, notre propre constitution, le temps, notre environnement… Et bien-sûr, notre nourriture avec ses saveurs n’échappe pas à cette règle universelle.

Les Eléments reliés au Doshas

Pour en revenir au thé, on retiendra que:

  • la saveur amère est constituée des éléments Air et Espace/Ether. C’est donc une saveur typiquement Vata
  • et la saveur astringente est constituée des éléments Air et Terre, donc en lien avec l’air de Vata et la Terre de Kapha

4. Le choix des saveurs joue un rôle sur la santé du corps et du mental

Le thé, avec ses saveurs amères et astringentes, possède l’élément Air comme élément majeur. L’Air a pour attributs d’être sec, mobile, léger et froid.

Par conséquent, les saveurs amères et astringentes assèchent, réduisent et resserrent les tissus. Elles sont aussi intéressantes en cas de toxines, d’inflammations et de nettoyage du sang.

Consommées en excès, elles donnent froid, raidissent le corps, augmentent les troubles nerveux et la sécheresse dans le corps, génèrent de la constipation, donnent soif, réduisent les fluides repoducteurs. Voilà donc pourquoi j’avais toujours soif ainsi que la bouche sèche lorsque je consommais beaucoup de thé!

On retrouve la saveur amère dans les aliments comme le café, la roquette, l’endive, l’artichaut, l’aloe vera…

Et on retrouve la saveur astringente dans les aliments comme les légumes verts et à feuille, les aliments crus, la sauge, la gentiane, la bardane, les légumineuses, la banane qui manque de maturité…

Les aliments à la saveur astringente

5. Alors, le thé est-il bon ou mauvais pour la santé ?

a) Le thé, une consommation controversée chez les médecins ayurvédiques

Le thé a des propriétés stimulantes, digestives, diurétiques, astringentes et il réduit l’hyperacidité. Il contient de la caféine, soit 1/3 seulement de la quantité de caféine contenue dans le café, ce qui en fait une meilleure boisson quotidienne que le café, même si l’abus provoque les mêmes effets négatifs que le café.

Il est considéré comme « sattvique », c’est à dire possédant une bonne énergie globale pour le corps. Cependant, les Vaidyas traditionnels, c’est à dire les médecins ayurvédiques traditionnels, interdisent sa consommation. Ils lui préfèrent les tisanes et les infusions de plantes et d’épices.

b) Le thé, pourquoi pas, mais préparé à la façon indienne pour les constitutions Vata

Si vous êtes de constitution Vata, où l’élément Air est dominant chez vous et que vous consommez beaucoup de thé ou de saveurs amères et astringentes, vous risquez d’aggraver les problématiques de nature Vata citées plus haut.

C’est pourquoi, il est recommandé de le préparer à l’indienne avec du lait, du gingembre, de la cardamome, de la cannelle, de la noix de muscade et des clous de girofle. C’est ce qu’on appelle « le masala chaï ». Le « masala chaï » aggrave moins Vata.

Les propriétés antioxydantes du thé ne sont pas modifiées en ajoutant du lait. Le thé au lait diminue les irritations digestives. D’ailleurs, dans tous les restaurants en Inde, on vous propose un masala chaï en fin de repas. Un délice !

c) Le thé, oui pour les constitutions Kapha et Pitta

Si vous êtes de constitution Pitta ou Kapha, consommer les saveurs amères et astringentes peut vous aider à réguler vos problématiques comme par exemple : perdre du poids, réduire les oedèmes chez Kapha ou diminuer les problèmes inflammatoires chez Pitta.

On veillera à ne pas abuser du thé pour ne pas engendrer de problèmes liés à la caféine (insomnies, sécheresse, nervosité…)

Thé vert ou thé noir ? c’est une question de goût. Le thé vert possède plus de propriétés anti-oxydantes que le thé noir. Le thé noir a tendance à colorer les dents.

Vous pouvez aussi consommer de temps en temps du thé préparé à la façon indienne, encore appelé masala chaï !

Conclusion

Pour ma part, j’ai arrêté la consommation de thé au quotidien et je privilégie les tisanes. J’adapte les choix des plantes et des épices en fonction de la saison et de ma constitution. Le thé est devenu pour moi une consommation occasionnelle !

Qu’avez-vous pensé de cet article? N’hésitez pas à me partager vos commentaires

Pour aller plus loin, je vous offre mon guide gratuit:  » 6 Etapes pour Gagner en Equilibre et Vitalité »

Les boissons pour s'hydrater

Leave a Comment

2 comments

marie 01/06/2021 - 11:50

Explication très intéressante , vivement intérressée par une formation
déjà inscrite je n’ai pas trouvé mes 5 conseils pour bien démarrer avec l’ayurvéda , si c’était possible de les avoir merci et bonne journée

Reply
Elodie Perraudeau 01/06/2021 - 13:27

Bonjour marie, merci pour votre intérêt. je viens de comprendre votre souci. Vous vous êtes inscrite pour recevoir la recette du Masala Chai, apparemment (et pas le guide des 5 conseils pour bien démarrer l’Ayurvéda). Je vous invite à remplir le champ prévu à cet effet. Je vous joins le lien du guide ici: https://app.getresponse.com/site2/elodie_perraudeau_5_conseils_pour_bien_demarrer_avec_l_ayurveda/?u=GzR75&webforms_id=BKQq5

Après votre inscription, vous recevez un mail avec le guide. Vérifiez bien vos courriers indésirables, on ne sait jamais. Et surtout n’hésitez pas à me solliciter si vous rencontrez un nouveau problème.

Je vois que vous êtes intéressée par une formation, vous pouvez remplir le sondage que je viens de lancer dans le cadre de la création d’un programme de formation que je souhaite mettre en place. Vos réponses me permettront de répondre à vos attentes. https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSd2Ru-48Nbjj23qc1Ji0EvdojgAACVN3Br5Xj0TR89G03uQoQ/viewform?usp=pp_url

Belle journée 🙂
Elodie

Reply